27727_1481188354126_1766967_n

Gravir une montagne avec mes jeunes, et ceux d'autres famille de ma paroisse. Comme gravir en soi tous les échelons jusqu'à parvenir aux buts que nous nous sommes fixés. Ici, la vertu.

L'éducation est une atmosphère, une discipline, une vie.

Beaucoup d'entre nous multiplient les plans, les recherches, afin de pouvoir dispenser l'instruction la plus parfaite et la plus adaptée possible à son enfant. Sans doute vous êtes-vous noyés dans les manuels, les méthodes, les cours par correspondance peut-être, pour être certains qu' il ne manquera rien à cette instruction et que vous ne "faillirez pas" à vos responsabilités.

Vous serez peut-être confronté au syndrôme de la question "Ais-je fait le bon choix"? "Suis-je un bon parent?"" Il est facile de se sentir dépassé par la multiplication des théories et des bonnes recommandations de tous ceux qui ont fait le choix d'instruire leurs enfants eux-mêmes. Au milieu de toute cette agitation, retenez ces trois mots qui suffisaient à Charlotte pour dépeindre l'enseignement.

L'éducation est une atmosphère, une discipline, une vie. 

Ce sont les trois mots que Charlotte Mason a utilisé pour décrire son approche de l'éducation.

C'est un peu différent des trois mots qui semblent condenser à eux seuls les indispensables de l'instruction:

lecture, écriture, calcul.

Charlotte avait une vision beaucoup plus large de l'éducation. Est-ce que la seule chose que votre enfant doit apprendre est à réussir des examens, passer des tests, ou même, obtenir un diplôme?

Selon Charlotte, l'éducation inclut bien sûr une forme d'instruction, formelle, et aussi une mise en pratique, des exercices, mais elle inclut également tout ce qui va permettre à l'enfant de développer sa personnalité, son sens moral et esthétique. Elle considère que c'est cette éducation qui fera que nos enfants penseront, agiront, se considèreront d'une manière ou d'une autre.

Par athmosphère, Charlotte entend l'environnement dans lequel l'enfant grandit. Elle pense que nos règles de vie, en tant que parents, auront un impact profond sur nos enfants. Nous ne sommes pas toujours conscients de la manière dont ces règles, ces systèmes contrôlent nos vies. Il est important de se pencher sur elles, d'en analyser l'impact et de peser leur pertinence.

Au sujet de la discipline, Charlotte a souligné l'importance de donner de bonnes habitudes à nos enfants. Charlotte a comparé les bonnes habitudes à des voies ferrées sur lesquels l'enfant peut voyager facilement dans sa vie d'adulte. Elle pense que les bonnes habitudes ont une influence puissante sur la vie de nos enfants et doivent jouer un rôle primordial dans leur éducation.

Par "Vie", Charlotte entend "vivant, vivante".  Elle a voulu nous rappeler la nécessité de transmettre à nos enfants des enseignements, des pensées, des connaissances pures qui ne soient jamais "sèches". C'est-à-dire jamais présentées hors de leur contexte de vie et sans la réflexion nécessaire qui doit l'accompagner.

On étudie la nature, les sciences, la géographie, dans la nature. Les mathématiques avec du matériel, concret, et la connaissance de l'histoire et de la pensée humaine qui a accompagné l'évolution de ces mathématiques, La langue maternelle grâce à de vrais textes de littérature, et chaque apprentissage est inclus dans une histoire racontée afin de rendre les apprentissages vivants. 

Avec les années d'expérience (j'ai 5 enfants, mon aînée a 21 ans et mon plus jeune 8 ans), je dois reconnaître que j'ai du remettre en question bien des principes que je croyais établi.s. Certains m'ont paru excellents, et je suis très heureuse d'en voir les fruits, D'autres ont eu des effets imprévisibles, à mon sens, et contraire à ce que j'avais imaginé.

Enfin, on n'éduque pas seul son enfant. Il y a l'influence des liens familiaux, de l'environnement extérieur à la famille, qui est aussi très puissant et nul ne pourrait ignorer son influence, ni en contrôler l'impact. C'est ainsi qu'au nom de la liberté, de l'auto-gestion et des liens familiaux, j'ai laissé, à mon grand regret aujourd'hui, entrer dans ma maison des principes et des habitudes qui se sont avérées franchement toxiques. De plus, chacun fait ses propres expériences à ce sujet, mais il y a parfois un grand décalage entre de beaux principes et leurs effets.

Il y a un adage qui dit "La main sur le berceau est la main qui dirige le monde". Si cette assertion m'avait toujours paru évidente, la puissance de sa vérité a quelque fois frappé notre famille de plein fouet.

Avec une fille adulte, et qui a quitté le nid familial depuis 4 ans pour poursuivre ses études dans un autre pays, je commence à percevoir que certaines graines semées au fil de nos jours s'épanouissent merveilleursement, ce qui m' encourage à prêter plus d'attentions à semer moi-même le long du chemin qu' emprunteront mes enfants, plutôt qu'à laisser ces dernier courir dans la jachère, au nom d'une liberté que je chéris pourtant toujours.

Naviguant activement sur les blogs américains depuis 2007, j'avais, bien entendu lu beaucoup de choses au sujet de la pédagogie CM. J'en appliquai par ailleurs déjà certains principes, les plus informels. Aujourd'hui, cette nouvelle page en marge de mon blog homeschooling est née de l'envie de m'engager plus avant et de manière plus déterminée dans une pédagogie qui conviendra, je pense, parfaitement à mon dernier, et profitera aussi à ses aînés qui ont tous repris, à un moment donné, le chemin de l'école.

Et, bien entedu, de l'envie de partager avec vous!